Missions et Perspectives

 

1. Notre mission

Association professionnelle ? Oui, une organisation qui défend les intérêts de ses membres. L’Association professionnelle belge des hygiénistes bucco-dentaires (BBM) a une triple mission :

  1. promouvoir les intérêts des hygiénistes bucco-dentaires de Belgique ;            
  2. participer à la prévention bucco-dentaire de qualité et à un prix abordable, en appliquant l’Evidence-Based practice ;
  3. apporter sa contribution à la santé générale, en portant une attention particulière aux groupes défavorisés en Belgique.

Persuadée de l’importance de cette profession dans les soins de santé, l’Association œuvrera en permanence dans le respect des valeurs fondamentales suivantes : professionnalisme, implication, collaboration et qualité.

2. Perspectives autour de l’hygiéniste bucco-dentaire en Belgique

Travailler selon les codes en vigueur

Tous les membres de l’Association belge des hygiénistes bucco-dentaires (BBM) doivent se conformer au code déontologique que l’Association professionnelle entend mettre au point en collaboration avec des experts du domaine. Un.e hygiéniste bucco-dentaire se doit de respecter ces règles de conduite et de travailler avec intégrité. Les hygiénistes bucco-dentaires suivent toujours la philosophie ’’evidence-based’’. Les hygiénistes bucco-dentaires suivent donc régulièrement des cours de recyclage homologués et travaillent conformément aux meilleures pratiques scientifiques du moment. L’expertise clinique de l’hygiéniste bucco-dentaire est tout aussi importante, et les valeurs et les besoins du client des soins toujours prioritaires.
Tous les membres de l’Association doivent en respecter le règlement intérieur pour pouvoir conserver leur qualité de membre. La loi sur la qualité des pratiques dans le domaine des soins de santé (AR 14/05/2019), qui permet de garantir la qualité et la sécurité des soins de santé pour le patient, fait toujours office de ligne directrice de référence dans les codes que respectent les hygiénistes bucco-dentaires.

Milieux d’intervention  

Les milieux où l’hygiéniste bucco-dentaire intervient sont très variés. Un cabinet dentaire ou une collaboration avec des spécialistes tels que des parodontistes, des orthodontistes et des chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux. L’hygiéniste bucco-dentaire peut également travailler, par exemple, au CLB, dans les centres d’asile, dans des maisons de repos et de soins, au Centre Psycho-Médico-Social, etc. si les conditions préliminaires sont remplies. L’hygiéniste bucco-dentaire peut y fournir des soins préventifs, donner des conseils et mettre au point et/ou appliquer la politique de soins bucco-dentaires.

Collaboration

L’hygiéniste bucco-dentaire est l’un des nombreux prestataires de soins (parmi les médecins et les paramédicaux) qui encadrent le bénéficiaire des soins. Par conviction de l’importance de l’interdisciplinarité, il consulte ces collègues quand cela est utile. Les intérêts du client sont toujours prioritaires.
L’hygiéniste bucco-dentaire occupe une place importante dans le champ des soins bucco-dentaires en matière de prévention. Il collaborera toujours étroitement avec les autres prestataires de soins bucco-dentaires (dentistes, spécialistes dentaires, etc.).

Soins à « seuil bas »

Les hygiénistes bucco-dentaires travaillent à fournir des soins bucco-dentaires préventifs à « seuil bas » qui soient accessibles à tous. L’hygiéniste bucco-dentaire est un.e professionnel.le qualifié.e pour dispenser une attention particulière à des groupes cibles tels que les personnes âgées, les enfants, les personnes handicapées, les soignants dont la santé est compromise, les personnes à faible revenu, les personnes angoissées, etc.
Les hygiénistes bucco-dentaires sont capables de créer un plan de soins bucco-dentaires préventifs et d’effectuer un nettoyage de qualité professionnelle, par exemple. Les tâches qui peuvent être effectuées par l’hygiéniste bucco-dentaire ont pour finalité de réduire les temps d’attente en général, et ceux existant pour d’autres traitements, tels que les traitements, de nature curative par exemple, chez le dentiste ou le spécialiste dentiste.

3. Perspectives de la profession

L’Association belge professionnelle des hygiénistes dentaires (BBM) veut constituer une fédération représentative des hygiénistes dentaires belges dans le but de défendre les intérêts de chacun.

Collaboration

BBM accorde une grande importance à la collaboration et à la consultation de ses membres. Ces derniers ont la possibilité de contacter l’Association à tout moment pour poser des questions, faire des remarques…

Une collaboration fructueuse s’est également instaurée avec des professionnels et des intervenants au niveau national et international. Les objectifs de l’Association sont menés en coopération avec d’autres associations professionnelles, des (para)médecins ainsi qu’avec plusieurs organismes publics.

Représentation

L’Association a pour principal objectif social de représenter la profession sous tous ses aspects et de participer à la promotion des soins de santé (‘health advocacy’). En agissant ainsi, l’Association vise à sensibiliser davantage la population belge à l’utilité des soins bucco-dentaires préventifs.  

 BBM défendra toujours les intérêts des hygiénistes bucco-dentaires et fera pression en ce sens auprès des autorités belges compétentes. L’Association vise ainsi à représenter les hygiénistes bucco-dentaires belges dans les organes consultatifs gouvernementaux.

L’Association professionnelle des hygiénistes dentaires belges a notamment pour objectif de défendre leurs intérêts, notamment, au sein du Conseil consultatif paramédical, du Conseil technique dentaire et de la Commission nationale dento-mutualiste (Dentomut).

L’Association adhérera aussi à l’EDHF et à l’IFDH en vue de représenter les hygiénistes dentaires belges au niveau européen et international.

Professionnalisme et qualité            

Des cours de recyclage à intervalles réguliers sont indispensables pour continuer à fournir un travail de qualité. L’Association professionnelle entend accompagner les hygiénistes bucco-dentaires dans cette démarche en organisant des activités de recyclage. L’allocation de formation continue est accordée dès lors que les personnes remplissent les conditions pour bénéficier d’une formation continue, d’une peer review et d’un seuil minimal d’activité.

La qualité peut être obtenue en élaborant une politique de qualité pour les hygiénistes bucco-dentaires dans les standards, les directives et les protocoles.

BBM entend apporter sa contribution à la recherche scientifique et mettra en place un groupe de travail à cette fin. Les publications scientifiques nationales et internationales ayant un rapport avec le large spectre des soins bucco-dentaires seront portées à la connaissance des membres au moyen de l’e-newsletter et/ou du site Web.

Implication

Tout le travail effectué au nom de l’Association est réalisé par de nombreux bénévoles qui s’engagent sans compter pour les hygiénistes bucco-dentaires belges. L’Association exprime toute sa gratitude envers ces personnes, notamment ses membres. Elle tient à saluer cet effort consenti par l’ASBL, comme le prévoit le règlement intérieur.

4. Objectifs stratégiques

L’Association belge professionnelle des hygiénistes bucco-dentaires (BBM) a pris les décisions stratégiques suivantes pour atteindre ses objectifs :

Au niveau de la société :

– participer aux efforts de mise en place de soins interdisciplinaires structurés au sein du système échelonné des soins de santé ;

– établir un profil de la profession d’hygiéniste bucco-dentaire sous toutes ses facettes ;

– sensibiliser le public aux effets bénéfiques des soins bucco-dentaires préventifs ;

– contribuer directement et indirectement à des soins de santé de qualité et durables.

Au niveau des membres eux-mêmes :

– promouvoir la formation scientifique et la formation continue des membres, par exemple en organisant des cours de recyclage ;

– soutenir et défendre les intérêts professionnels des membres, tant au niveau collectif qu’individuel ;

– vérifier les conditions de travail des hygiénistes bucco-dentaires de Belgique ;

– suivre l’évolution du code de déontologie des hygiénistes bucco-dentaires belges ;

– promouvoir les intérêts socio-économiques.

Au niveau de l’association :

– promouvoir les échanges avec les métiers connexes, sur le plan national et international ;

– contrôler et encourager une pratique professionnelle de qualité telle que décrite dans l’arrêté royal du 28/03/2018 ;

– défendre la place de l’hygiéniste bucco-dentaire dans le contexte des soins de santé et du bien-être ;

– créer des groupes professionnels ayant des missions spécifiques ;

– établir des partenariats avec des entreprises professionnelles associées ;

– maintenir le contact avec les établissements de formation.

 

5. Objectifs de fonctionnement

Les orientations stratégiques de l’Association sont déclinées en fonction d’objectifs opérationnels concrets. Ces projets et process sont répartis en objectifs à court, moyen et long terme.

Objectifs à court terme

– Établir un ensemble de règles et de règlements
– Concevoir un site Web convivial où les membres et les non-membres peuvent trouver des informations à caractère professionnel
– Publier un bulletin d’information numérique à l’intention des membres, des brochures d’information et du matériel promotionnel
– Rejoindre l’EDHF
– Établir et maintenir des contacts avec plusieurs organismes publics, dont l’INAMI
– Établir et maintenir des contacts avec tous les instituts de formation, y compris ceux de Liège et de Bruxelles, où les premiers hygiénistes bucco-dentaires obtiendront leur diplôme en 2022
– Apporter des conseils sur les salaires et autres conditions de travail des hygiénistes bucco-dentaires du fait de l’absence de barèmes.

Objectifs à moyen terme

– Organiser des conférences, des congrès, des cours… pour les membres, en collaboration ou non avec des associations professionnelles du même type
– Mettre en place un code de déontologie des hygiénistes bucco-dentaires belges
.- Représenter les membres dans les échanges avec les associations professionnelles du même type, les organisations de patients, etc.
– Collaborer avec d’autres organisations, comme les associations professionnelles en Belgique et à l’étranger, ayant des objectifs similaires ou proches
– Mettre en place des groupes de travail à caractère professionnel, y compris une filière scientifique
– Publier une revue professionnelle destinée à l’hygiéniste bucco-dentaire

Objectifs à plus long terme

– Constituer des groupes de travail à l’échelle provinciale et/ou régionale
– Préparer l’affiliation des membres issus des formations de Liège et de Bruxelles
– Rejoindre l’IFDH

Vous avez des questions ?

N’hésitez pas à nous contacter et nous vous communiquerons de plus amples informations.

 Inschrijven